Le Fil Sophrologique
               
                  Ariane Bedel Durand                 

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

L'enfant et la Sophrologie

"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent"
Antoine de Saint-Exupéry (Le Petit Prince)

L'enfant peut être lui aussi victime du stress.
Les symptômes sont autres que ceux des adultes et peuvent se manifester de différentes manières.

Par des troubles du comportement
  • Angoisse
  • Trouble du sommeil
  • Agressivité
  • Hyperactivité
  • Manque de concentration
  • Renfermement

Par des troubles physiques
  • Maux de ventre
  • Maux de tête
  • Enurésie
  • Fatigue
  • Tics nerveux

Quelles en sont les causes ?

Un changement dans la vie familiale (naissance, décès, divorce, déménagement)
Une trop forte pression scolaire (professeurs, parents)
Un rythme de vie soutenu 
Des problèmes relationnels 
Un manque d'attention et d'écoute de la part de son entourage
Un choix d'orientation pour les plus grands...



Enfin, sachez que le stress des parents agit comme un buvard sur l'enfan

Grâce à une méthodologie adaptée à l'âge, à la personnalité et au problème, la sophrologie va offrir à l'enfant l'opportunité de retrouver un bien-être et de le conserver. 
Peu à peu, il va découvrir qu'il existe des outils pour "se sentir bien dans son corps et bien dans sa tête" et ainsi reprendre confiance en lui.
Découvrir, renforcer ses capacités.
Apprendre à mieux gérer ses émotions.
Prendre conscience des valeurs fondamentales de l'existence indispensables à l'équilibre et à l'harmonie.

Ma rencontre avec Emma, petite fille de 12 ans

Emma est une jolie petite fille intelligente, qui travaille bien à l'école et qui pratique des activités sportive et musicale. Tout semblerait aller pour le mieux et pourtant, Emma a un problème.
Elle ne peut profiter pleinement de sa chambre car une angoisse la tiraille au moment d'aller se coucher. Elle est persuadée qu'un homme va réussir à s'infiltrer dans sa chambre pour la tuer. Impossible à raisonner, ses parents, après de multiples tentatives, me contactent. 
Je décide alors d'aider Emma.
Cela se fera simplement, notre première rencontre est positive, notre discussion me fait percevoir une petite fille timide, inquiète, ayant toujours peur de mal faire.
Emma souhaite revenir la semaine suivante, j'établis alors un protocole adapté.
Au fil des séances, Emma se libère, elle me parle de sa vie, de ses petits soucis mais aussi de ce qu'elle aime le plus. Je la sens moins anxieuse, Je constate également qu'Emma est très consciencieuse et qu'elle pratique ses exercices sophrologiques régulièrement, Emma progresse très vite.

Sept séances suffiront pour qu'Emma retrouve confiance en elle et que sa vision des choses se modifie. 
Entre la troisième et la quatrième séance, Emma réussit à dormir une nuit seule dans sa chambre, elle renouvelle l'expérience la semaine suivante et à la sixième séance, Emma m'annonce fièrement avec un énorme sourire, qu'elle peut maintenant dormir sereine tous les soirs dans sa chambre, ses angoisses ont disparu.

Emma est heureuse, moi aussi...

Alors, quoi de plus beau qu'un dessin pour exprimer le "bien-être" d'Emma !